Les Romanichels forment une ethnie vivant premièrement en Roumanie. Avant la Seconde Guerre mondiale, ils se déplaçaient dans toute l’Europe, vivant dans des roulottes tirées par des chevaux.

Comme on ne savait pas très bien de quoi ils vivaient, on les accusait dans nos campagnes d’être des « voleurs de poules ». Ils n’étaient donc pas très populaires.

Hitler, comme d’autres chef d’État, décida de leur interdire le territoire allemand et, comme « les ennemis de nos ennemis sont nos amis », cela les rendit populaires dans toutes les démocraties.

Dès lors, la dénomination peu gratifiante de « romanichel » fut abandonnée pour être remplacée par celle de « gens du voyage, » fort sympathique.

Ces « gens du voyage » forment des communautés ethniques en France et parfois montrent des exigences incompatibles avec les lois de leur pays d’accueil. Ainsi ils participent à une certain désaffection dans les pays qui les hébergent.

C’est dommage

Share This