Autant nos gouvernements de droite comme de gauche sont bavards concernant l’argent qu’ils distribuent, autant ils sont discrets sur l’origine de cet argent.

Une bonne partie provient de nos impôts, mais une autre est empruntée. C’est ainsi que peu à peu l’intérêt de cette dette représente le premier budget de l’État.

Lorsqu’une personne ou un organisme vous prête de l’argent, c’est d’abord pour recevoir un intérêt. Ce prêt est gagé sur un bien matériel qui devient la propriétaire du prêteur en cas de non remboursement à l’échéance.

Notre gouvernement est très fier d’emprunter à un taux d’intérêt très faible, mais il ne dit mot sur les garanties exigées. Méfiez-vous du prêteur qui ne demande pas d’intérêts, c’est qu’ils pensent que vous ne pourrez pas rembourser et qu’ils deviendront les propriétaires du gage, votre maison par exemple. C’est ainsi que la Grèce, ayant gagé ses aérodromes, ses ports maritimes, etc. se voit, de nos jours, obligée de les céder à ses prêteurs pour rembourser ses dettes.

Mais, au fait, quels sont les gages offerts à nos financiers qui nous prêtent de l’argent sans intérêt ?

Share This